Visitation – Là où se trouve Marie se trouve le Christ – Saint Jean-Paul II

Nous concluons devant cette Grotte, qui rappelle à l’esprit le Sanctuaire de Lourdes, le chemin marial accompli au cours du mois de mai. Nous revivons ensemble le mystère de la Visitation de la Très Sainte Vierge Marie, dans ce pèlerinage à travers les jardins du Vatican, qui chaque année voit la présence de cardinaux, d’évêques, de prêtres, de religieux et de religieuses, de séminaristes et de nombreux fidèles.

Je suis reconnaissant au cher Cardinal Noè et à tous ceux qui ont suivi avec soin la préparation de ce rendez-vous de prière aux pieds de la Vierge.

Les paroles de l’évangéliste Luc retentissent dans nos cœurs : « Dès qu’Élisabeth eut entendu le salut de Marie… [elle] fut remplie d’Esprit Saint » (1, 41). La rencontre entre la Madone et sa cousine Élisabeth est comme une sorte de « petite Pentecôte ». Je voudrais le souligner ce soir, désormais à la veille de la grande solennité de l’Esprit Saint.

Dans le récit évangélique, la Visitation suit immédiatement l’Annonciation : la Sainte Vierge, qui porte en son sein le Fils conçu par l’œuvre de l’Esprit Saint, rayonne autour d’elle de grâce et de joie spirituelle. C’est la présence de l’Esprit en elle qui fait tressaillir de joie le Fils d’Élisabeth, Jean, destiné à préparer la voie au Fils de Dieu fait homme.

Là où se trouve Marie il y a le Christ ; et là où se trouve le Christ il y a son Esprit Saint, qui procède du Père et de Lui-même dans le saint mystère de la vie trinitaire. Les Actes des Apôtres soulignent à juste titre la présence de Marie en prière, dans le Cénacle, avec les Apôtres réunis dans l’attente de recevoir la « puissance d’En-haut ». Le « oui  » de la Vierge, « fiat », attire le Don de Dieu sur l’humanité : c’est ce qui se produit à la Pentecôte, comme lors de l’Annonciation. C’est ainsi que cela continue à se produire sur le chemin de l’Église.

Réunis en prière avec Marie, nous invoquons une abondante effusion de l’Esprit Saint sur l’Église tout entière, afin qu’elle prenne le large toutes voiles dehors dans le nouveau millénaire. Nous l’invoquons en particulier sur ceux qui œuvrent quotidiennement au service du Siège apostolique, afin que le travail de chacun soit toujours animé par un esprit de foi et de zèle apostolique.

Il est significatif que le dernier jour de mai soit celui de la fête de la Visitation. Avec cette conclusion, c’est comme si nous voulions dire que chaque jour de ce mois a été pour nous une sorte de visitation. Nous avons vécu au cours du mois de mai une visitation permanente, comme l’ont vécue Marie et Élisabeth. Nous sommes reconnaissants à Dieu que cet événement biblique nous soit aujourd’hui reproposé par la Liturgie.

À vous tous, ici réunis en si grand nombre, je souhaite que la grâce de la visitation mariale, vécue au cours du mois de mai et notamment au cours de cette dernière soirée, se prolonge dans les jours qui viendront.

Célébration mariale pour la conclusion du mois de mai au Vatican

Paroles du Saint Père Jean Paul II Jeudi 31 mai 2001

Visitation de Marie à sainte Élisabeth

 

Source

 

 Notre photo grotte de Lourdes au Vatican

Comments are closed.