Voyage du pape en Birmanie et au Bangladesh du 26 novembre au 2 décembre

Le 21e voyage apostolique du Pape François, qui se tiendra en Birmanie et au Bangladesh du 26 novembre au 2 décembre, a fait l’objet d’une conférence de presse ce mercredi au Vatican.

Le directeur de la Salle de Presse, Greg Burke, a rappelé le programme du voyage, en rappelant que le Saint-Père portera dans les deux pays asiatiques un message de réconciliation, de pardon et de paix. Il a fait savoir que le Pape rencontrera en privé, le 30 novembre, le chef de l’armée birmane, le général Min Aung Hlaing, répondant ainsi que souhait de l’archevêque de Rangoon, le cardinal Charles Maung Bo, qui avait personnellement fait part au Souverain pontife de la nécessité d’établir durant ce voyage un contact direct avec l’armée.

Greg Burke a également fait savoir que durant la rencontre interreligieuse et œcuménique pour la paix, programmée le 1er décembre à Dacca, au Bangladesh, sera également présent un groupe de réfugiés rohingyas. Dans ce pays officiellement islamique, et passé récemment du rang de « pays sous-développé » à celui de « pays en voie de développement », le Pape rappellera l’importance d’une relation de confiance entre les religions pour la paix et pour la réconciliation.

La démarche sera la même en Birmanie, pays majoritairement bouddhiste. Mais ces deux étapes ont aussi pour sens de soutenir les petites communautés catholiques qui y vivent, parfois dans des régions très reculées, et cultivent « une grande espérance ». Et comme signe de cette espérance, dans chacun de ces deux pays, la conclusion du séjour sera une rencontre avec la jeunesse.

 

Source Radio Vatican

Comments are closed.