Zambie : renforcer la foi en Dieu pour guérir de la corruption selon Mgr Lungu

Après la dénonciation de l’Union africaine  et celle des Evêques du Kenya, le Président de la Conférence épiscopale de Zambie (ZCCB), S.Exc. Mgr George Lungu, Evêque de Chipata, a déclaré lui aussi que la corruption continue à absorber la vie des habitants de Zambie, à cause de l’action de professionnels sans pitié et plein d’astuce. Au cours d’une Messe de la ZCCB, célébrée ces jours derniers à Lusaka, Mgr Lungu a décrit la corruption comme un virus et une hémorragie que la Zambie affronte actuellement. L’Evêque a affirmé que, pour en être guéris, les zambiens doivent renforcer leur foi en Dieu.

« En tant que membre de la ZCCB, je vis moi aussi ce défi, La corruption est un virus qui phagocyte la vie de tous : médecins, avocats, ingénieurs, scientifiques. Elle phagocyte maintenant la vie des citoyens innocents » peut-on lire dans la note parvenue à Fides.

Mgr Lungu a en outre expliqué que, « à cause de l’incidence de la corruption, le pays continue à précipiter : des patients meurent de la main de médecins immoraux, des constructions d’effondrent à cause d’ingénieurs sans scrupules, des ressources économiques sont perdues à cause d’économistes et de comptables incompétents. L’humanité meurt à cause de chercheurs incapables et la justice va à vau-l’eau à cause de juges sans scrupules » peut-on lire dans la note.

L’ensemble de la société zambienne est impliquée dans ce processus de dégradation – dénonce l’Evêque. Le système électoral est corrompu, les droits fondamentaux foulés aux pieds et les élections perdues à cause de commissaires qui ne se préoccupent pas d’avoir des élections libres, équitables et crédibles. Le monde universitaire est lui aussi corrompu, manipulé et ceux qui réussissent à poursuivre leurs études le font sur la base d’accords illégaux, laissant en arrière ceux qui sont réellement méritants.

Source : AP  – Agence Fides 18/07/2018

Comments are closed.